Travailler dans un groupe de réflexion

Travailler dans un groupe de réflexion ou think tank pendant quelques années en début de carrière est un moyen plausible d’influencer la politique gouvernementale pour le mieux, et entre-temps d’acquérir des compétences et des contacts pour faire avancer votre future carrière en politique ou ailleurs, tout en faisant un travail qui est souvent épanouissant.

Ceux qui ont soit de grandes compétences en matière d’analyse quantitative, soit la capacité de synthétiser et de communiquer clairement des idées, devraient réfléchir attentivement à la façon dont cela se compare par rapport aux autres opportunités, comme rejoindre la politique du parti.

 

Qu’est-ce qu’une carrière dans un think tank ?

Les think tanks dont nous parlons ici effectuent des recherches et des plaidoyers sur des questions de politique gouvernementale. Les sujets courants sur lesquels ils écrivent sont la politique étrangère et la sécurité, la politique microéconomique et la politique sociale et publique. Certains effectuent des recherches impartiales, ce qui les rapproche le plus du monde universitaire, mais en mettant davantage l’accent sur des suggestions concrètes destinées aux membres du gouvernement. D’autres ont un programme préétabli et ressemblent davantage aux campagnes des partis politiques ou des groupes de base. 

La plupart des think tanks sont financés par la philanthropie privée ou des dotations. Certains reçoivent des subventions des gouvernements ou des universités. Un plus petit nombre se concentre sur la recherche contractuelle pour d’autres, y compris le gouvernement, les organismes sans but lucratif et les clients à but lucratif.

La forme d’emploi la plus courante dans les think tanks est celle d’analyste, faisant partie du processus de recherche pour déterminer les propositions que le think tank pense devoir être adoptées et pourquoi. Les analystes collectent et analysent des données, lisent des articles universitaires, des livres blancs gouvernementaux ou des articles de presse, puis contribuent aux rapports que le think tank publie. 

Aux niveaux supérieurs, on trouve des directeurs de projet, généralement des personnes expérimentées titulaires d’un doctorat ou ayant occupé des postes à responsabilité au sein du gouvernement, du monde universitaire ou parfois des entreprises. Ces dirigeants définissent l’orientation de la recherche pour les analystes, décident des conclusions que le think tank adoptera et présentent les résultats dans les médias, lors de conférences publiques destinées aux partisans et lors de réunions avec les décideurs gouvernementaux concernés.

 

Quels sont les avantages de travailler dans un groupe de réflexion ?

  • Vos collègues sont susceptibles d’être intelligents, de désirer améliorer le monde et d’avoir des intérêts similaires aux vôtres.
  • Il y a la possibilité de défendre ou d’avoir des idées sur des questions importantes qui sont négligées par d’autres groupes.
  • Vous gagnez une compréhension de l’écosystème des politiques publiques et comment il peut être modifié.
  • Vous avez l’occasion de rencontrer des contacts puissants ou autrement utiles.
  • Vous pouvez régulièrement voir votre travail couvert par les médias.
  • Vous pouvez améliorer vos compétences en recherche documentaire et en rédaction, qui sont facilement transférables à d’autres carrières.
  • Vous avez la possibilité de co-publier avec des universitaires, potentiellement en tant que jeune diplômé.