Le travail à distance : les problèmes de sécurité pour les propriétaires des PME

Le_travail_à_distance_:_les_problèmes_de_sécurité_pour_les_propriétaires_des_PME
Sommaire

Il n’y a pas si longtemps, le fait de travailler à domicile ou ailleurs en dehors du bureau ne pouvait impliquer que des choses comme remplir des papiers, passer des appels téléphoniques ou revoir et créer des documents enregistrés sur le disque dur de votre ordinateur portable. Aujourd’hui, cependant, les entreprises disposent d’une pléthore de ressources technologiques à portée de main pour rendre le travail mobile aussi facile et efficace que le travail au bureau.

Les scénarios de travail à distance sont devenus accessibles aux petites et moyennes entreprises (PME) qui se heurtaient auparavant à des obstacles de coût lorsqu’elles essayaient de mobiliser des travailleurs.

 

La sécurité des réseaux sociaux est primordiale

Parce que de nombreuses petites entreprises ont un personnel informatique interne limité, voire inexistant, les protocoles de sécurité des entreprises peuvent souvent être laxistes et mal informés. Prenez les risques liés aux sites de réseaux sociaux, par exemple. Lorsqu’ils travaillent à distance, 42 % des travailleurs de l’information des PME ont déclaré utiliser des outils de réseaux sociaux publics (par exemple Facebook, Twitter) pour mener leurs activités, or ces sites n’offrent pas de fonctions de sécurité suffisamment rigoureuses pour tous les types de réseaux d’entreprise.

Pensez à ce qui pourrait arriver si un concurrent avait vent d’un lancement de produit ou d’une promotion à venir dont deux employés discutent sur Facebook ; les conséquences pourraient être terribles. Pourtant, moins d’un tiers (29 %) des travailleurs de l’information des PME déclarent que leur entreprise donne accès à des outils de réseautage social internes qui constitueraient un lieu alternatif pour ce type d’échanges.

 

La technologie est la solution

Bien sûr, cela ne veut pas dire que les PME doivent abandonner complètement l’utilisation de sites comme Facebook et Twitter. Les décideurs doivent plutôt discerner comment les employés utilisent les réseaux sociaux publics et fournir des sites de collaboration internes pour les interactions qui impliquent des données professionnelles sensibles. Les solutions technologiques pour petites entreprises (l’une d’entre elles est Office 365) permettent aux PME de créer facilement des lieux de collaboration interne pour les employés, accessibles partout où les employés disposent d’une connexion Internet, depuis presque n’importe quel appareil.

Le nouveau monde du travail mobile offre une multitude d’avantages aux PME, mais pour en tirer pleinement parti, il est essentiel d’avoir une appréciation approfondie des dernières menaces de sécurité et des mesures de protection.

Articles préférés