Comment choisir un logiciel de gestion comptable pour une CSE ?

Comment_choisir_un_logiciel_de_gestion_comptable_pour_une_CSE_?
Sommaire

 

 

Aujourd’hui, le Comité Social et Économique symbolise l’unique instance qui représente le personnel dans une entreprise. Sa naissance remonte à la fusion d’anciennes instances représentatives comme le CHSCT ou encore le CE. Pour atteindre ses objectifs, ce comité a parfois besoin de l’appui d’un outil informatique performant. Le logiciel comptable est connu pour participer à une gestion simple et efficace des finances au sein du CSE. Cependant, pour profiter de ces qualités, il est important de bien le choisir. Voici quelques conseils pour choisir un logiciel de gestion comptable pour une CSE.

 

Pourquoi utiliser un logiciel de comptabilité dans une CSE ?

 

La fusion de nombreuses instances représentatives au sein du CSE impacte grandement les élus. En effet, ces derniers sont confrontés à une gestion complexe des comptes. La gestion comptable d’un CSE étant pointue, les élus doivent séparer les budgets de fonctionnement et celui des activités sociales et culturelles. De plus, la loi oblige tous les CSE à une tenue de comptabilité rigoureuse. Bien entendu, les modalités de celle-ci dépendent de nombreux  facteurs. Face à toutes ces obligations, un logiciel de comptabilité pourrait aider les élus à mener à bien leur mission. Rendez-vous sur ce site pour en savoir plus sur les logiciels comptables CSE.

 

Quelles sont les astuces pour choisir un logiciel de comptabilité ?

 

Il existe de nombreuses astuces qui pourraient vous aider à choisir un logiciel de comptabilité pour votre CSE.

 

Se poser les bonnes questions

Avant de vous lancer dans le choix d’un logiciel de comptabilité pour votre CSE, vous devez commencer par quelques interrogations. La première question est celle en rapport à vos besoins. Ici, tout va dépendre de la taille de votre CSE et aussi des politiques que vous avez mis en place avec les bénéficiaires. En général, un petit CSE a besoin d’une interface de gestion simplifiée et d’une billetterie. Les membres pourraient également avoir besoin d’un site internet ou d’une application pour interagir avec les bénéficiaires. Une interface de gestion en ligne pourrait représenter un avantage pour gérer les activités sociales et culturelles du CSE. Pour les CSE de grande taille, vous aurez besoin d’une gestion simplifiée et d’une billetterie. Vous aurez aussi besoin de solutions pour coordonner les missions des élus et d’une interface efficace de communication. Bien entendu, un tel logiciel à un coût. Pour cela, après avoir évalué vos besoins, vous devez également évaluer vos moyens. Le tarif d’un tel logiciel dépend des fonctionnalités qu’ils proposent. Ainsi, il peut aller de quelques dizaines d’euros à quelques milliers d’euros par mois. Toutefois, il est important de notifier que les logiciels de comptabilité CSE peuvent très vite être rentabilisés. 

 

Être intraitable sur les critères importants

Il est vrai que le choix d’un logiciel de comptabilité dépend de quelques critères propres à votre CSE. Cependant, il existe quelques critères incontournables. Le premier de la liste est l’espace privé pour le paramétrage. Que vous préfériez un logiciel minimaliste ou un logiciel doté de nombreuses fonctionnalités, une règle reste permanente. Votre logiciel de comptabilité doit être une solution tout-en-un. En effet, les fonctionnalités et les différents services du logiciel doivent être accessibles depuis un centre de gestion centralisé. Ceci est d’ailleurs la base d’une gestion efficace. Le second critère est la présence d’une interface digitale pour les bénéficiaires. En effet, de nos jours, il est dépassé de considérer un tel logiciel comme un simple outil comptable. Il doit également permettre de communiquer avec les bénéficiaires et de valoriser l’offre ASC du comité. Dans l’optique de gagner du temps, certains logiciels proposent des tableaux de bord actualisés en temps réel. Cela permet à tous les membres d’avoir un œil sur les dépenses du CSE. Le troisième critère est la sécurité des données. Il s’agit d’ailleurs d’un enjeu majeur dans toutes organisations connectées. En effet, au quotidien dans un CSE, les élus traitent de données sensibles et surtout privées. Il est donc important d’avoir un logiciel qui garantit la protection et la sécurité de ces données. Pour garantir ce critère, il est recommandé de veiller à ce que le logiciel héberge ses données en France. À cela, s’ajoutent la conformité RGPD et la sauvegarde régulière des bases de données.

 

Veiller au choix du prestataire

Le prestataire qui se chargera de mettre en place le logiciel est tout aussi important que le logiciel lui-même. Vous devez alors porter une attention particulière à son expérience et à sa capacité à apporter des solutions.

La notoriété et la réputation d’un prestataire sont des critères importants à prendre en considération. Pour cela, vous pouvez observer le nombre de CSE qui utilise les solutions proposées par ces prestataires. Vous pouvez également utiliser la qualité du portefeuille client du prestataire comme un indicateur de choix. De plus, il est clair qu’un prestataire spécialisé dans les solutions CSE sera plus outillé pour vous proposer des solutions sur mesure. Au-delà de ça, il est recommandé de questionner le prestataire sur la palette de services qu’il propose. Plus elle sera large, plus il sera en mesure de couvrir vos besoins. Cela vous évitera de multiplier les contrats et les prestataires.

Articles préférés