Analyse de la marge brute – Conseils sur la façon d’analyser et de maximiser la marge brute ?

Analyse_de_la_marge_brute___Conseils_sur_la_façon_d_analyser_et_de_maximiser_la_marge_brute_?
Sommaire

La marge brute est le premier repère d’un modèle économique. Une entreprise, qui ne parvient pas à maximiser sa marge brute, ne peut aller plus loin car le modèle économique lui-même n’est pas économiquement viable. Comment analyser et maximiser la marge bénéficiaire brute est une question fréquemment posée par les entrepreneurs et les hommes d’affaires.

La marge bénéficiaire brute mesure la marge initiale des ventes avant déduction des frais d’exploitation tels que la vente et la distribution, l’administration, le financement, les taxes, etc… Une entreprise a pour but de réaliser des bénéfices. Pour éviter les pertes et réaliser des bénéfices suffisants, les marges bénéficiaires brutes doivent être maximisées pour couvrir toutes les autres dépenses d’exploitation et laisser une marge aux propriétaires du capital.

Il est essentiel de réaliser de bonnes marges brutes aussi élevées que possible. Pour atteindre et maintenir ces marges, une analyse minutieuse des marges est nécessaire pour trouver les raisons internes même lorsque les marges sont élevées.

 

Comment analyser et maximiser les marges bénéficiaires brutes ?

Pour améliorer les marges brutes, il faut d’abord en analyser la cause.

Comment analyser et maximiser la marge bénéficiaire brute ?

 

Gestion efficace

Une gestion efficace et efficiente des processus peut véritablement conduire à une GPM plus élevée. La marge bénéficiaire brute est très dynamique et peut changer chaque année. Dans une telle situation, avec une bonne marge bénéficiaire brute au cours d’une année donnée, la direction ne peut pas s’asseoir et attendre que les marges brutes diminuent. Une surveillance étroite doit être maintenue pour soutenir de telles marges à l’avenir.

 

Faible coût de production

Si le coût de production est réduit par l’introduction de techniques nouvelles et améliorées, la marge brute peut s’améliorer, ce qui est un bon signe de maximisation des bénéfices, de durabilité future et de croissance. L’entretien des techniques nouvelles et améliorées est également très important. En l’absence d’un entretien approprié, les marges brutes dans les années futures peuvent diminuer.

 

L’augmentation du prix de vente

L’augmentation du prix du produit aurait un impact direct sur la marge brute. Il s’agit d’une bonne performance de la direction uniquement si la direction a atteint les prix plus élevés en raison de l’introduction de nouvelles fonctionnalités et de l’amélioration de la qualité du produit. Si les prix sont déterminés par l’économie, il n’y a pas de rôle de la gestion et l’économie peut se déplacer dans l’autre direction également à l’avenir et donc, la gestion devrait être prête pour l’économie à la baisse.

 

Valorisation des actions

C’est un point très sensible. La surévaluation du stock final ou la sous-évaluation du stock initial peut facilement faire apparaître un pourcentage plus élevé de marge brute. Il ne s’agit pas d’une véritable tactique commerciale visant à maximiser la marge brute, mais d’une déformation des faits. Les propriétaires et les investisseurs devraient toujours se concentrer ici pour décourager de telles pratiques.

 

Raisons d’une marge brute inférieure (GPM)

Une marge brute inférieure est le mauvais signe pour toute entreprise et elle appelle une analyse très approfondie et minutieuse. Les différentes raisons d’une marge brute inférieure peuvent être

 

Coût de production plus élevé

Un coût de production plus élevé met directement en lumière une gestion inefficace des matières premières, de la main-d’œuvre, etc… Le problème peut également résider dans l’utilisation simultanée des actifs courants et des actifs fixes. Il faut d’abord déterminer l’obstacle. S’il s’avère que l’obstacle est le coût élevé de la main-d’œuvre, la direction peut envisager de déplacer l’usine vers un autre site, à condition que cela soit économiquement faisable. De même, d’autres facteurs doivent faire l’objet d’un examen attentif.

 

Prix de vente inférieur

L’objectif de maximisation des marges bénéficiaires brutes peut souffrir considérablement d’un prix de vente inférieur. Or, un prix de vente inférieur peut être une raison de la faible qualité des produits. Il faut se concentrer sur la qualité et l’améliorer pour regagner les marges bénéficiaires brutes. Les autres raisons incontrôlables peuvent être une concurrence sévère et un manque de demande. Ces situations appellent à l’innovation en termes de nouveaux produits et de techniques de vente innovantes ou de meilleurs services.

 

Changement dans le mix produit

Si une entreprise vend plus d’un produit et pour des raisons évidentes, tous ces produits auront des prix de vente et des marges différents. Si le produit dont la marge est la plus faible est vendu davantage, la marge bénéficiaire brute globale en sera affectée. Parfois, il faut se concentrer sur le mélange de vente des produits pour gérer les niveaux de marge bénéficiaire brute. 

La maximisation des marges bénéficiaires brutes peut être atteinte avec les nouvelles techniques, la gestion de la qualité totale et le juste-à-temps. Cependant, la mise en œuvre de ces techniques nécessite de nombreuses recherches sur le modèle d’entreprise actuel. Elles entraînent un changement de paradigme dans la façon dont les affaires sont menées. Généralement, des consultants doivent être engagés pour faire le test de faisabilité sur la mise en œuvre.

Articles préférés