Conseils pour développer son activité aux USA.

Faire des affaires sur le sol américain est un véritable accomplissement pour certains. En effet, c’est un bon moyen de développer ses affaires, étant donné que le secteur économique y est très dynamique. Sur le territoire américain, vous pourrez élargir votre clientèle rapidement. Toutefois, cela nécessite de faire une étude et de connaître certaines choses, comme la sécurité intérieure. Aussi, pour réussir vos activités aux États-Unis, voici tout ce que vous devez savoir.

Bien connaître le marché américain

Toutes les activités ne sont pas forcément garanties à succès aux États-Unis. Aussi, avant de vous lancer, vous devez faire une étude de marché. Est-ce que le pays de l’Oncle Sam se prête au produit que vous voulez lancer ? Tout comme lorsque vous avez voulu créer votre entreprise en France, vous devez connaître le secteur américain, les formalités pour se lancer, les clients potentiels…

D’ailleurs, il faut savoir que la mise en place d’une structure est beaucoup plus aisée aux États-Unis, notamment si votre activité ne nécessite pas un grand capital. En tout cas, pour commencer, vous allez devoir voyager aux États-Unis car c’est le seul moyen pour se familiariser avec le pays et de mieux connaître le transit sur place.

L’importance du formulaire ESTA USA

Le gouvernement américain est très strict concernant la libre circulation des ressortissants de pays étrangers sur le sol américain. En effet, à défaut d’un Visa, le voyageur peut obtenir un système électronique d’autorisation de voyage aux États-Unis ou ESTA pour un séjour de 90 jours maximum. Grâce à cette demande d’autorisation de voyage, les formalités sont simplifiées.

Vous devez faire votre demande en ligne sur le site officiel américain à au moins 72h avant votre départ. L’autorisation de séjour sera délivrée rapidement, au maximum 24h après soumission de la demande. De plus, la quasi-totalité des demandes ESTA sont toutes acceptées.

Cette autorisation de voyage électronique présente de nombreux avantages. Tout d’abord, vous pouvez l’obtenir plus facilement, contrairement à une demande de visa, qui est plus longue et plus complexe. Une fois que vous l’avez en possession, sa durée de validité est de deux ans, donc vous pourrez faire autant d’allées et venues aux États-Unis que vous le souhaitez. Par contre, il faut en même temps un passeport en cours de validité. S’il arrive à expiration avant la date limite, il faudra faire une nouvelle demande d’ESTA USA.

Par ailleurs, seuls les ressortissants des pays membres du programme d’exemption de Visa sont éligibles et peuvent donc faire une demande de Visa ESTA. Autrement, pour pouvoir séjourner aux USA, il faudra obtenir un Visa pour voyager au préalable. Par ailleurs, vous aurez aussi besoin des documents suivants pour votre voyage d’affaires : un passeport biométrique, un billet d’avion aller-retour et une preuve de solvabilité (carte de crédit, argent comptant…).

La « culture business » américaine

Maintenant que vous savez comment entrer sur le territoire américain, il faut maintenant adopter le « American Way of Life » ou plus précisément le modèle adopté par les citoyens américains pour la conduite du travail. Par exemple, l’adage « Time is Money » est pris très au sérieux en Amérique. Aucun retard n’est accepté, de n’importe qui et à n’importe quand.

La culture business s’illustre aussi par le mode de travail. Les bureaux sont délocalisés. La tendance de l’open space nous vient tout droit des États-Unis car c’est en collaborant que l’on peut parvenir à des résultats.

Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’ambassade américaine ou du Consulat des États-Unis de votre pays si vous voulez devenir un résident permanent aux États-Unis ou pour connaître les documents de voyage nécessaires. Afin de faciliter vos activités, vous pouvez aussi par exemple faire une demande de double nationalité.